Dalida, la femme qui rêvait d'une autre scène

Musique (français) - 2015 - 100 minutes - Tous publics

Dalida, la femme qui rêvait d'une autre scène

Diffusion le 12/07/2019 de 21:05 à 22:45 sur France 3

Résumé :

Le 3 mai 1987, Dalida se suicide dans sa maison de Montmartre. Elle avait 54 ans. Chanteuse populaire à la vie ponctuée de nombreuses tragédies Dalida a eu un destin exceptionnel. Gérard Miller et Anaïs Feuillette retracent pas à pas le parcours de l'artiste et, éclairé par un regard freudien, cherchent à comprendre la logique d'une femme qui ne renonça jamais à poursuivre le chemin de son désir. Ce portrait est accompagné de nombreux témoignages, comme ceux de Line Renaud, d'Orlando, de Jean Sobieski ou de Rosy Gigliotti, sa cousine et secrétaire. Ils décrivent une femme qui doutait sans cesse d'elle-même.

Critique :

« C’est une mère qui ne voulait pas avoir d’enfants, mais, au fond d’elle, elle était profondément mère. » Cette réflexion de Serge Lama nous fait redouter le pire à propos de ce portrait post mortem que le psy Gérard Miller et Anaïs Feuillette consacrent à l’interprète de Bambino… Heureusement, la suite déroule, comme attendu, le fil de la vie de la jeune reine de beauté cairote devenue star de la variété française des années 1960 et 1970. Explorant la malle aux souvenirs en compagnie de ses proches, le film exhume de jolis passages télévisés (celui où elle chante, forçant sa voix pour prendre celle du baryton, un extrait du Barbier de Séville). Il s’appesantit surtout sur les failles intimes de la chanteuse — ses déceptions amoureuses, les suicides des hommes qu’elle a aimés, l’absence de maternité — et creuse l’idée selon laquelle la fragile Iolanda a peu à peu été dévorée par Dalida, le double public et pailleté qu’elle s’était créé. Ni indigent ni très original.

Casting :

Retour