Seven Sisters

Film de science-fiction - 2017 - 120 minutes - Interdit aux moins de 12 ans

Diffusion le 10/08/2018 de 22:55 à 00:55 sur Canal +

Résumé : Dans le futur, la Terre est en train d'étouffer à cause de sa surpopulation. Nicolette Cayman, qui dirige le Bureau d'Allocation des Naissances, est chargée de mener à bien une politique d'enfant unique. Terrence Settman "désobéit" quand sa femme accouche de sept bébés. Il les appelle par les sept jours de la semaine. Afin de ne pas être démasquées, chacune d'elles pourra sortir uniquement le jour qui correspond à son prénom. Le stratagème fonctionne pendant des années. Mais un jour, Lundi est arrêtée. Les six encore libres et aux personnalités très différentes vont tout tenter pour la sauver et d'échapper aux sbires de Nicolette Cayman...

Critique : | Genre : Sept fois Noomi Rapace. En 2073, sur une Terre surpeuplée, la politique de l’enfant unique a été instaurée. Pour survivre, des septuplées (Noomi Rapace, fois sept) appliquent un stratagème élaboré par leur grand-père (Willem Dafoe, trois ou quatre flash-back et puis s’en va). Elles vivent retranchées dans leur appartement, sortent chacune un jour par semaine et prétendent, à l’extérieur, être une seule et même personne. Le film promet un vertige schizophrène, comme dans la scène inaugurale de repas réunissant les sept. Hélas, le Norvégien Tommy Wirkola, visiblement absorbé par les défis techniques liés au tournage, néglige totalement la caractérisation des héroïnes. Les sept personnalités se réduisent en fait à sept looks : la Noomi hackeuse, la Noomi sportive, la Noomi fêtarde, etc. Et la science-fiction est, ici, une caricature de dystopie — voir Glenn Close en méchante politicienne, avec coupe de cheveux amidonnée de circons-tance. Pis : Seven Sisters, sorte de Fils de l’homme inversé, est déplaisamment malthusien. Il suffit, pour s’en convain­cre, de voir le peu d’importance que le metteur en scène attache à la vie des personnages (sœurs comprises), qui périssent en une suite d’exécutions plus ou moins sommaires.

Retour