Le monde est à toi

Comédie dramatique (France) - 2018 - 95 minutes - HD - Interdit aux moins de 10 ans

Le monde est à toi

Diffusion le 16/05/2019 de 23:30 à 01:05 sur Canal +

Résumé :

François, petit dealer, a un grand projet. Il compte bien devenir le distributeur officiel de Mr Freeze au Maghreb. Le problème étant que la somme dont il avait besoin a été perdue par sa mère Dany. Acculé, il accepte le plan en Espagne de Poutine, le caïd au caractère orageux de la cité. Tout doit se déroulé sans accroc sauf son entourage lui met des bâtons dans les roues. Il y a Lamya son amour de jeunesse, Henri un ancien beau-père qui vient de sortir de prison, les deux jeunes Mohamed complotistes et sa mère chef d’un gang de femmes pickpockets...

Critique :

Romain Gavras s’était jusque-là fait un nom en signant des clips percutants. La provocation, l’inventivité et la dérision qui ont forgé sa griffe, on les retrouve dans ce film au confluent de la comédie et du film de gangsters. François (Karim Leklou, formidable en faux crétin) est un petit dealer de banlieue, qui rêve d’un business tranquille. Mais il doit subir les toquades d’un jeune caïd surnommé Poutine, dont la violence n’a d’égale que la bêtise. Si le clinquant caractérise Le monde est à toi, il voisine toujours avec le grotesque. Ainsi François est-il entouré de pieds nickelés pas vraiment fiables, comme son beau-père fraîchement sorti de taule (Vincent Cassel, bidonnant). Plus toxique encore, il y a sa mère (Isabelle Adjani), arnaqueuse à l’allure de diva. Looks, musique, trognes, sens de la caricature et décors au modernisme tape-à-l’œil : tout contribue au punch de cette farce apportant du sang neuf, mixage de Quentin Tarantino (l’outrance) et de farce à l’italienne (la férocité tendre). Le film s’expatrie un moment sur la Costa Blanca, où l’intrigue se révèle plus dense que prévu, avec des retournements inattendus, à mesure que François gagne en épaisseur. Son parcours est moins celui d’un héros que celui d’un fils gagnant son indépendance. Ce qui n’est pas très original. Mais en matière d’efficacité narrative, de performance collective des acteurs et de tchatche, le film est très attractif.