Nos maisons ont une histoire - "Montreuil-sur-Mer : la maison 76"Inédit

Découvertes (français) - 2019 - 55 minutes - Tous publics

Nos maisons ont une histoire - Montreuil-sur-Mer : la maison 76

Diffusion le 12/07/2019 de 20:50 à 21:45 sur France 5

Résumé :

A Montreuil-sur-Mer une maison a fait chavirer le coeur de Tim Matthew, un Londonien d’origine. Avec ses parterres de fleurs, ses marais et ses rues pittoresques, Montreuil-sur-Mer est un village dont la caractéristique tient à une étonnante concentration d’hôtels particuliers construits au XVIIIe siècle par de riches seigneurs. Tim, très curieux, compte sur Stéphane Thebaut pour lui en faire découvrir davantage sur l’histoire de son «home sweet home», qui a sans doute abrité une pharmacie autrefois. Tim a gardé de précieux témoignages du passé, notamment des casiers enserrés dans le mur...

Critique :

Montreuil-sur-Mer : la maison 76 Besoin d’une sieste avant la nuit ? Cette enquête au cœur d’un hôtel particulier de Montreuil-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, se prête parfaitement à la manœuvre. Après Saint-Malo et Falaise la semaine dernière, avant Avignon en deuxième partie de soirée (si on a, envers et contre tout, gardé l’œil ouvert), Stéphane Thebaut fouille le passé d’une maison d’hôtes tenue par un Anglais dont on devine qu’il connaît déjà tout de sa jolie demeure. C’est donc au pas de sénateur que les deux hommes vont et viennent sur les pavés de la cité, de la sous-préfecture à la citadelle et des bords de la Canche aux pages des registres anciens, en quête des indices du passage dans les parages de Victor Hugo ou de Winston Churchill. A leur invitation, les spécialistes de l’histoire locale partagent avantageusement leurs connaissances, s’arrêtant devant un trumeau du XVIIIe siècle ou plongeant au cœur de galeries construites par l’occupant allemand. Pourquoi se presser ? A défaut d’accueillir un franc soleil, le ciel a l’amabilité d’épargner les promeneurs de ses averses, qu’au vert soutenu de l’herbe on devine pourtant fréquentes. Le moment est sympathique, sans prétention. Mais à moins d’être en quête d’une excursion pas trop dynamique pour jour de net désœuvrement, on s’ennuie entièrement.

Casting :

Retour