Cuba, la révolution et le monde - "Les combattants"Inédit

Histoire (franco-britannique) - 2019 - 60 minutes - HD - Tous publics

Cuba, la révolution et le monde - Les combattants

Diffusion le 03/12/2019 de 20:50 à 21:50 sur Arte

Résumé :

La Havane, 1er janvier 1959. Le dictateur Fulgencio Batista s'enfuit en avion à Saint-Domingue. Le lendemain, les maquisards de la révolution cubaine, menés par Fidel Castro, pénètrent dans la capitale. Castro et Che Guevara sont déterminés à délivrer leur île de toute domination étrangère et à faire de Cuba l'avant-garde des luttes de libération nationale et anti-impérialistes d'Afrique et d'Amérique latine. Le Líder Maximo à l'éternelle tenue militaire soutient Ben Bella en Algérie, envoie des troupes en Angola, au Congo et en Bolivie - où le Che sera assassiné). Mais prise en tenaille dans le contexte de la guerre froide, Cuba n'en finit plus de s’attirer les foudres des Etats-Unis et de ses alliés, devant composer avec l'encombrant soutien de l'URSS, qui dissémine bientôt des missiles nucléaires sur son sol.

Critique :

Lorsque, quelques jours avant l’investiture de Donald Trump, le conseiller diplomatique d’Obama rencontre Raúl Castro à La Havane, souhaitant que le nouveau président américain entérine l’embellie des relations entre leurs deux pays, ce dernier s’amuse : « Vous savez, il y a eu un général soviétique qui pouvait lancer des missiles nucléaires depuis notre sol alors que j’étais ministre de la Défense, menaçant d’aboutir à la destruction de Cuba. Vous voyez, j’ai eu à gérer des choses plus compliquées que Trump. » Une pirouette autoréalisatrice ? Pas vraiment… plutôt la rude expérience de l’exercice du pouvoir, aux côtés de son frère, Fidel, dans un pays qui chercha tout à la fois à exporter son modèle de révolution, à s’affranchir de la tutelle soviétique, à contourner les effets dévastateurs de l’embargo américain. C’est donc à la politique étrangère de l’île depuis plus de cinquante ans que s’attache le film. Fidèle à la touche Percy/Lapping, les réalisateurs entrecroisent les propos des dirigeants, des membres de service de renseignement, des diplomates, éclairant avec brio les coulisses des stratégies, les tractations secrètes. Quoique déjà en partie arpentée par Cuba, une odyssée africaine, de Jihan El-Tahri, ou Cuba, année zéro, de Xavier Villetard, la ­séquence, qui se clôt en 1991 avec l’éclatement de l’URSS, fourmille de savoureuses anecdotes et d’archives somptueuses, parfois inédites. Le second volet met en scène le repositionnement de Cuba, désormais privé de son principal soutien économique, contraint de se chercher d’autres alliés. Rompant avec la lutte ­armée, Castro fait de ses médecins et de ses enseignants les nouveaux vecteurs de sa révolution. Rôle joué par Castro lors du putsch contre le président vénézuélien Chávez, tentatives de Clinton puis d’Obama pour assouplir l’embargo… l’histoire diplomatique haletante s’écrit sous nos yeux.

Casting :

Retour