Signature

Série de suspense - 55 minutes - Interdit aux moins de 10 ans

Diffusion le 10/08/2018 de 20:55 à 21:50 sur France Ô

Saison 1 - Épisode 1

Résumé : Sur l'île de La Réunion, Toman n'est pas un pêcheur tout à fait comme les autres. Alors qu'il était encore tout petit, il a assisté au meurtre de ses parents au beau milieu d'une forêt, avant de vivre des années livré à lui-même, tel un enfant sauvage. Daphné, une jeune et jolie journaliste, arrive directement de métropole pour rechercher un homme qui a disparu sur l'île. Toman sait exactement ce qui est arrivé à cet homme. Il vient, en effet, de le tuer froidement. Car Toman cache un très lourd secret : il a pris l'habitude de s'en prendre à tous ceux qui font du mal aux enfants...

Critique : Après Les Oubliées et Pigalle, la nuit, et avant des divagations moins convaincantes dans Les Témoins, le duo Hadmar et Herpoux affirmait avec Signature son univers singulier. Une lenteur assumée, un récit onirique, et une résonance entre l'ambiguïté des personnages et des décors... Et quel décor ! La nature exubérante de l'île de La Réunion se confond avec l'histoire de Toman, pêcheur solitaire hanté par le meurtre de ses parents et par un passé d'enfant sauvage. Avenant et doux avec sa jeune voisine, il se mue en prédateur pour traquer et tuer dans un déchaînement de violence... Qui et pourquoi ? Hadmar et Herpoux savent créer des personnages qui échappent à toute impression de déjà-vu. Il y a certes un peu de Dexter et de Jean-Baptiste Grenouille (le héros du Parfum, de Patrick Süskind) chez Toman (Sami Bouajila, étonnant), mais sa sensibilité d'enfant comme l'étrangeté de son rapport au monde des hommes n'appartiennent qu'à lui. Si la rencontre entre Toman et Daphné, deux solitudes hantées par un passé traumatique, constitue un de ses versants les plus réussis, la série peine à trouver l'équilibre entre la rigueur et les codes du thriller et les longues scènes sans enjeu narratif. Signature n'est certes pas une série qui rend accro par la tension de son intrigue, mais elle n'est pas non plus tout à fait la fable troublante et hypnotique qu'on espérait, en dépit d'un second souffle trouvé dans les deux derniers épisodes. — Isabelle Poitte

Casting :

Retour